Souvenirs de bassin

Le championnat du monde d’apnée en intérieur s’est terminé jeudi dernier à Mulhouse. Des nouveaux records du monde, des performances sportives et mentales, l’apnée a aussi gagné un peu plus de médiatisation. 

Confidentielle, l’apnée est sortie de l’ombre pendant quelques jours la semaine dernière. Un championnat du monde, le 8ème en indoor, s’est déroulé à la piscine olympique de Mulhouse en Alsace. Une manifestation sportive accessible gratuitement pour le public et entièrement gérée par des bénévoles. Leur travail a démarré il y a déjà six mois pour assurer le « show » dans le bassin et permettre aux athlètes de disposer de conditions optimales. 

 

Des records du monde sont tombés tandis que les performances sportives ont ravi un public de fidèles durant les quatre jours de compétition. L’Italie a marqué les esprits avec des athlètes féminines impressionnantes de calme et d’efficacité. Ilaria Bonin et Alessia Zecchini ont chacune établi un nouveau record mondial, respectivement en apnée dynamique avec palmes pour la première (242, 57 mètres) et sans palmes pour la seconde (165, 34 mètres). 

 

L’apnée statique, la discipline la plus connue du grand public, a vu le record exploser avec la Tchèque Gabriela Grezlova et ses 8 minutes 33 secondes ! 

 

Au classement général des médailles (hommes et femmes confondus), l’Italie se place première suivie de la France et de la Russie. 

 

La compétition a aussi vu les larmes d’Hélène Gass, jeune alsacienne alignée notamment sur le 16X50 mètres. Sa quatrième place chez les femmes est un échec cinglant pour l’athlète. « J’ai failli abandonner durant la course car j’ai beaucoup souffert. J’ai eu mal aux jambes dès la 4ème longueur. Je n’arrivais plus à palmer. Je pouvais terminer première car au championnat de France j’avais réalisé un temps de 13 minutes et 18 secondes. Je voulais l’améliorer. J’avais pris du plaisir dans l’eau alors que là j’ai vraiment souffert ». Très déçue, la jeune femme tient désormais à faire une pause. « J’ai préparé cette course pendant trois mois. Je suis déçue car je venais pour ça. C’était en plus le dernier jour de la compétition et la dernière épreuve au programme ». Une déception immense pour la sportive qui tient néanmoins à se rappeler les bons moments. « Ce fut une très bonne expérience néanmoins. Il y a une véritable cohésion dans l’équipe de France et une bonne ambiance entre les athlètes »

Hélène Gass

Hélène Gass

Cérémonie de clôture et derniers podiums de la compétition

Cérémonie de clôture et derniers podiums de la compétition

Le podium du 16X50 mètres : en or l'Allemande Carolin Haase, en argent l'Allemande Jenifer Wendland et en bronze la Française Vanessa Perret

Le podium du 16X50 mètres : en or l'Allemande Carolin Haase, en argent l'Allemande Jenifer Wendland et en bronze la Française Vanessa Perret

De la concurrence

Alexis Duvivier, nouveau recordman du monde en apnée dynamique avec palmes (294, 18 mètres), livre son sentiment sur les performances féminines : 

 

Les femmes représentent une vraie concurrence pour nous les hommes. En apnée, les niveaux sont très proches. Dans certaines disciplines, les femmes sont même meilleures que les hommes. Les deux Italiennes, Alessia Zecchini et Ilaria Bonin, ont été impressionnantes. Elles réalisent des performances avec humilité, alors que moi je stresse avant d’entrer dans le bassin. Je suis impressionné par leur attitude décontractée juste avant la compétition et le sérieux qui les caractérise pendant l’épreuve. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.