Petite sirène

Hélène Gass, jeune apnéiste de 21 ans a récemment établi un nouveau record de France en sprint endurance. Une discipline à la fois physique et mentale.

 


Photos : Catherine Kohler 

Comme un poisson dans l’eau. Cette phrase, Hélène Gass l’a certainement souvent entendue. Et pourtant l’image est vérifiée. Longiligne, l’athlète se transforme en sirène pour assouvir sa passion. « J’ai découvert l’apnée il y a quatre ans. Je suis une nageuse à la base », précise Hélène Gass. Quinze ans de natation au compteur et du triathlon. La Bas-Rhinoise s’entraîne désormais une dizaine d’heures par semaine pour l’apnée et a intégré l’an dernier le Cetace, le Centre d’entraînement technique d’apnée en compétition de l’Est. Une intégration qui complète son parcours au sein du club de l’ASCA Molsheim. Hélène Gass partage ainsi son temps entre Bas-Rhin et Haut-Rhin. « Je me rends ponctuellement à Mulhouse, implantation du Cetace, pour des séances en présence du coach du centre et entraîneur de l’équipe de France, Arnaud Ponche. Le reste du temps, il me prépare des entraînements que j’effectue dans le Bas-Rhin ». L’athlète rédige ensuite un compte-rendu après chaque séance, envoyé électroniquement à son entraîneur. 

 

France et mondiaux 

 

Hélène Gass prépare le championnat de France qui aura lieu les 24 et 25 mai à Chartres. « Mon emploi du temps sportif varie en fonction des échéances de compétitions. Habituellement, je m’entraîne à l’apnée deux fois par semaine et je complète avec des séances de musculation, de l’escalade ou encore de la course à pied ». Hélène Gass a choisi l’apnée dynamique et plus particulièrement le sprint endurance. « Il s’agit de faire 16 fois 50 mètres en apnée avec palmes ou monopalme. Le chrono est déclenché à la première longueur. Il faut ensuite gérer les temps de respiration et de récupération pour être le plus rapide ». La jeune femme avoue ne pas pouvoir faire d’apnée statique. « L’apnée ne me rend pas du tout zen comme l’on pourrait croire. J’ai toujours plein de choses en tête et j’ai besoin de bouger ». Inscrite en première année de Master Bio Informatique, Hélène Gass est actuellement 2ème française sur le sprint endurance 16x50m. Les résultats du prochain championnat de France détermineront sa sélection aux Mondiaux, organisés à Mulhouse du 25 au 31 juillet. 

 

Hélène Gass, vice-championne de France d'apnée

Hélène Gass, vice-championne de France d'apnée

L’apnéiste a établi un nouveau record de France en 14’23″82 sur le sprint endurance 16x50m lors de la 4ème manche de Coupe de France à Besançon le 22 mars dernier. 

 

Une dernière respiration avant l'immersion pour une longueur de bassin

Une dernière respiration avant l'immersion pour une longueur de bassin

Le mot d'Arnaud Ponche, entraîneur d'Hélène

Le Cetace a été créé il y a deux ans. Il permet à dix athlètes comme Hélène de s’entraîner de manière suivie. Nous disposons tout à la fois d’un préparateur mental et d’un médecin en plus des entraînements physiques. Hélène a un potentiel de progression important et visera la médaille d’or au championnat de France. Les grands événements la transcendent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.