Nicole, la volontaire

La Coupe du monde de foot féminin peut compter sur la présence de nombreux « volontaires ». Ces bénévoles qui assurent l’accueil des spectateurs mais aussi de la presse dans les villes hôtes de la compétition. A Vancouver, nous avons rencontré Nicole, une jeune femme fan de foot. 

Son sourire et sa bonne humeur confirment une fois encore l’esprit « accueillant » des Canadiens. Nicole fait partie des « volontaires » recrutés pour cette Coupe du monde de football. « J’ai signé il y a quatorze mois à la FIFA pour être volontaire. Les douze premiers mois, nous avons travaillé en groupes sur la promotion du foot féminin et sur des actions de communication de la FIFA pour promouvoir la compétition. Depuis le 6 juin, je suis au BC Place Stadium pour aider les journalistes à s’installer et à travailler », explique Nicole. 

Avec ses collègues, vêtus d’un short noir et du t-shirt de couleur rouge de la compétition, elle se met au service des nationalités représentées parmi les médias. Questions pratiques, orientation dans le stade et dans les tribunes, les volontaires de la FIFA sont une aide précieuse pour les visiteurs. 

 

Ancienne joueuse et supportrice de l’équipe du Canada

 

Nicole a joué au football pendant une vingtaine d’années. « Je suis tombée dedans étant petite. Mon père était un très bon joueur et nous a initiés mon frère et moi. Je jouais au poste de milieu de terrain à North Vancouver, ma commune d’origine. J’ai aussi un mari qui joue au foot ». Nicole supporte l’équipe féminine canadienne depuis près de quatorze ans. « L’équipe masculine est nettement moins bonne et moins performante », souligne-t-elle. Elle admire particulièrement Christine Sinclair, la capitaine, ainsi qu’une jeune joueuse retraitée, Kara Lang. Cette dernière est devenue commentatrice sportive. Elle a arrêté sa carrière en 2013, à l’âge de 26 ans, après de multiples blessures aux genoux notamment. Pour Nicole, qui a vu la défaite de son équipe en quart de finale face à l’Angleterre, le soutien ira aux Japonaises pour la suite de cette Coupe. « J’ai vécu au Japon il y a quelques années de cela », se souvient-elle. 

 

 

 

Matchs à suivre pour les demi-finales : 

 

Le 30 juin USA-Allemagne (19h à Montréal, 1h du matin à Paris)

Le 01 juillet Japon-Angleterre (17h à Edmonton, 1h du matin à Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.