Les pieds dans…. le tapis !

Jeudi matin à Vancouver et conférence de presse officielle de la FIFA sur le développement du football féminin. L’occasion aussi de fouler le terrain du BC Stadium. Fait d’herbe… synthétique !

(En photo : de jeunes joueuses de foot invitées et Shuéme, jeune chouette harfang, mascotte de la Coupe du monde)

L’occasion était trop belle ! Nous avons pu mettre le pied sur le gazon synthétique du BC Place Stadium. Le terrain accueillera ce samedi un quart de finale entre l’Angleterre et le Canada ainsi que la grande finale de la Coupe du monde le 5 juillet prochain. 

Quel plaisir de mettre les pieds dans le plat ! Ou plutôt sur un gazon maudit parce que décrié encore il y a quelques mois par les joueuses elles-mêmes. Les Canadiennes et les Américaines notamment, avaient fait connaître leur mécontentement quant à la différence de traitement avec les hommes qui ont droit au gazon naturel ! Les joueuses à la feuille d’érable avaient signé une lettre de protestation. Côté US, une pétition avait circulé, signée notamment par l’attaquante Abby Wambach (cette dernière a fait l’objet d’un avertissement de la FIFA cette semaine dans un autre domaine, article à lire ici http://ici.radio-canada.ca/sports/soccer/2015/06/25/003-abby-wambach-avertissement-fifa.shtml). 

La FIFA, instance ayant validé l’utilisation de terrains synthétiques pour cette Coupe du monde, argue du fait que les conditions climatiques au Canada n’auraient pas permis de préparer des terrains de gazon naturel dans les temps. 

Plutôt moelleux au premier contact !

Plutôt moelleux au premier contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.