Femmes en or

La Women’s Sports Foundation, fondée en 1974 par Billie Jean King, a remis ses trophées des sportives de l’année la nuit dernière à New-York.

Il s’agissait de la 37ème cérémonie annuelle récompensant des sportives à travers le monde. Près de 70 sportives, des championnes olympiques, paralympiques et différentes athlètes, se sont pressées au coeur de New-York pour une soirée en leur honneur. Une soirée de gala qui a aussi permis de récolter des fonds pour l’action « Sports 4 life program », initiée en 2014. Elle vise à faciliter l’accès à la pratique sportive des filles afro-américaines et d’origine hispanique aux Etats-Unis.

 

 

Les lauréates de cette 37ème édition :

 

- Claressa Shields (USA), 21 ans, double championne olympique de boxe (en 2012 à Londres et cet été à Rio) élue meilleure sportive de l’année dans la catégorie « sport individuel ».

 

- Maria Toorpakai Wazir (Pakistan), 25 ans, joueuse de squash récompensée pour son courage et sa persévérance à pratiquer le sport de haut niveau dans son pays. Elle a reçu le prix Wilma Rudolph.

 

- Ashleigh Johnson (USA), 22 ans, joueuse de waterpolo et médaillée olympique à Rio. Elle a été distinguée par le prix de meilleure sportive de l’année dans la catégorie « sport collectif ».

 

- Val Ackermann (USA), 56 ans, ancienne joueuse de basket devenue avocate et dirigeante sportive. Elle a notamment été la première présidente de la WNBA, la ligue professionnelle de basket-ball féminin aux Etats-Unis. Elle a reçu le prix Billie Jean Contribution pour avoir participé au développement du sport féminin dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.