A la découverte de Vancouver

Premier jour pour Women-it à Vancouver et une découverte du stade où se jouera ce dimanche la rencontre entre le Canada et la Suisse. Suivez le guide !

Le fameux BC Stadium

Le fameux BC Stadium

Bienvenue à Vancouver, ville d’accueil de la Coupe du monde de foot dont la grande finale qui aura lieu le 5 juillet. Un événement planétaire (sans exagérer !) bien présent dans cette ville cosmopolite de Colombie-Britannique. Les couleurs de la Coupe du monde constituent un fil conducteur dès que l’on approche le centre névralgique de Vancouver. Le BC Stadium se trouve dans ce secteur paré de buildings et de zones touristiques à n’en plus finir. 

 

Pour les médias que nous sommes, le petit tour du propriétaire s’annonce comme une chasse au trésor. Il faut d’abord récupérer son accréditation au sein du stade… Enfin pas si à l’intérieur que ça. Après plusieurs pas autour de l’édifice, l’on trouve enfin la salle « promise » dans un préfabriqué attenant. Là, les membres de la FIFA et un écran géant pour suivre les matchs attendent la presse. Quelques minutes d’interruption sont alors nécessaires pour me permettre d’obtenir mon badge avec photo.

Le préfabriqué où l'on retire son sésame

Le préfabriqué où l'on retire son sésame

L’accréditation en poche, direction le stade en lui-même pour un périple dans les couloirs du bâtiment. « Hello, I’m looking for the media center ». Les membres de l’organisation sont toujours prêts à aider une journaliste française un peu paumée il faut le dire. L’indication donnée me mène au sous-sol. J’ai pour consigne de suivre les autocollants posés au sol et représentant des ballons officiels ! 

 

Un couloir, puis deux, puis trois, on tourne et finalement l’arrivée se fait dans l’espace réservé aux journalistes. Salle de presse, salle de conférences de presse, accès direct à la pelouse, le « graal » pour tous les professionnels. De nombreux journalistes, photographes et vidéastes sont déjà présents ce samedi à la veille du choc entre le Canada et la Suisse. Tous attendent les deux équipes en conférence de presse.

La descente vers le "media centre"

La descente vers le "media centre"

La salle de presse

La salle de presse

Les coachs et deux joueuses de chaque équipe s’adonnent à l’exercice du jour. L’ambiance est détendue. Le coach canadien, John Herdman, explique que son équipe est prête et dispose du mental nécessaire dans ce type de match. L’Allemande Martina Voss-Tecklenburg, entraîneur de l’équipe suisse, admet de son côté qu’être une ancienne joueuse internationale peut aider à manager un collectif par la suite. 

Les deux équipes auront droit à leur séance d’entraînement sur la pelouse du stade après ces interviews collectives. Le scénario sera répété pour les prochains matchs au BC Stadium.

 

 

Pour l’heure, rendez-vous ce dimanche à 16h30 (heure locale, 1h30 du matin à Paris) pour un huitième de finale très attendu et pratiquement joué à guichets fermés. 

 

Dans l'espace des conférences de presse, place à l'équipe Suisse avec la coach (en bleu) Martina Voss-Tecklenburg et la gardienne Gaëlle Thalmann

Dans l'espace des conférences de presse, place à l'équipe Suisse avec la coach (en bleu) Martina Voss-Tecklenburg et la gardienne Gaëlle Thalmann

L'équipe du Canada représentée par le coach John Herdman et la milieu de terrain Sophie Schmidt

L'équipe du Canada représentée par le coach John Herdman et la milieu de terrain Sophie Schmidt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.